Cernez vos besoins   |  Signature de contrat   |  Etat des lieux   |  La fin du séjour   |  Lexique

Cernez vos besoins

Voici un rapide tour d'horizon et quelques conseils pour vous permettre de conduire votre recherche de location saisonnière dans de bonnes conditions et de réussir ainsi votre séjour de vacances.
Vous penchez pour une île lointaine, pour un petit coin de paradis en Espagne ou en Italie ou tout simplement pour la France ? Pourquoi pas. Mais encore faut-il trouver la localité et la maison ou l'appartement qui correspondent à vos aspirations. Ce n'est pas si facile.
Car, par définition, la location saisonnière en meublé, proposé par des particuliers, n'offre pas d'hébergement normalisé comme dans l'hôtellerie ou les résidences de tourisme. Chaque logement proposé est donc différent.
Pour effectuer votre recherche, vous devez donc agir méthodiquement en ayant bien défini vos exigences.
Il va de soi que les caractéristiques du logement doivent tenir compte du nombre de personnes qui l'occuperont (pensez aussi aux animaux !) et du confort que vous en attendez en matière d'équipements, de rangements et d'agrément (jardin, terrasse, vue...).
La situation de la location est également très importante. Si vous préférez la proximité des commerces et des équipements, le logement peut aussi se révéler bruyant. En revanche, s'il est plus éloigné, vous y gagnerez en tranquillité mais peut-être devrez-vous utiliser votre voiture pour le moindre déplacement...
 

Recherche

Ne vous fiez pas, a priori, aux assertions trop générales du style "très bien situé", "à cinq minutes de la mer" ou encore « très belle vue ». Certes, le décret n067-128 du 14 février 1967 punit de sanctions pénales "toute personne qui, à l'occasion d'une location saisonnière ou d'une offre de location saisonnière d'un local meublé, en vue de l'habitation, aura fourni des renseignements manifestement inexacts sur la situation de l'immeuble, la consistance et l'état des lieux, les éléments de confort ou l'ameublement".
 
Les sanctions peuvent concerner aussi bien le propriétaire du logement que tout autre personne (agent immobilier par exemple) qui se charge de la location. Reste que pour le propriétaire ou intermédiaire indélicat, l'amende est assez peu dissuasive {762 € maximum).
 
Bref, ne vous contentez ni d'une description sur le papier qui soit enthousiasmante, ni d'une annonce avec photo plutôt flatteuse. Demandez des informations complémentaires quant au confort et à l'équipement du logement.
 
Certes, vous partez en vacances et votre séjour sera, de fait, limité dans le temps. Ce n'est pas une raison pour vous accommoder d'un mobilier sommaire ou d'éléments de cuisine en mauvais état.
 
Le mieux est encore de réclamer impérativement le descriptif juridique des lieux qui vous permettra de mieux juger de l'ensemble du logement.
 

Descriptif des lieux

Si vous êtes intéressé par une location, le propriétaire ou l’agence doit vous fournir un état descriptif du logement que vous envisagez de louer. En effet, tout loueur saisonnier, qu'il soit professionnel ou simple particulier, est tenu de fournir, préalablement à la signature du contrat, un descriptif détaillé des lieux loués (arrêté du 16 mai 1967).
Un formulaire-type est obligatoire pour les logements classés "meublés de tourisme" tandis que les professionnels sont autorisés à utiliser un document en usage dans la profession. A condition bien sûr qu'il comporte toutes les informations imposées par la législation.
 
Le descriptif doit fournir trois grandes catégories de renseignements :
  • le logement lui-même, le confort, les différents éléments d'équipement,
  • la situation dans la localité,
  • les conditions de location prix et modalités de paiement.
 
Ce descriptif constitue une proposition mais n'a pas la valeur d'un contrat.

Veuillez patienter svp

Veuillez patienter svp